Home Des Vues Pasaia ( Pasajes ) le village, le port

Pasaia ( Pasajes ) le village, le port

24
SHARE
Pasaia ( Pasajes ) le village, le port
Photo by Pixabay.com

Il y a un seul Pasaia mais 2 quartiers bien distincts : Pasaia Donibane et Pasaia San Pedro

Le village est séparé en 2 par le port, et le premier quartier que l’on trouve en descendant du mont Jaizkibel, c’est le quartier de Donibane. Le quartier de Donibane, c’est une longue rue qui longe le port et qui est adossée à la montagne. Le quartier  est vraiment coincé entre l’océan et la montagne. Il n’y a pas beaucoup de place à Pasaia, et pour garer la bagnole, c’est un peu compliqué. Pour aller au quartier San Pedro, quand on arrive par le Jaizkibel au quartier Donibane, il y a un petit bac qui coute 1 ou 2 euros et qui permet de traverser le port.

Si vous allez à Pasaia, il ne faut pas manquer l’entrée du port. L’embouchure du port vaut à elle seule le déplacement à Pasaia. Pasaia, en Basque, ou Pasajes, en Espagnol, cela signifie  » le passage « , et il suffit de regarder l’embouchure du port pour comprendre qu’il s’agit véritablement d’un passage. Le port de Pasaia est un abri naturel presque parfait et ce n’est pas étonnant qu’il soit devenu un pôle stratégique dans l’économie du Gipuzkoa. Quand le golfe de Gascogne, célèbre pour ses tempêtes, envoie sur le littoral sa grosse houle, le port de Pasaia reste parfaitement abrité du mauvais temps.

Quel port incroyable, et qu’elle embouchure parfaite. Si vous visitez l’embouchure tard le soir, vous verrez tout le travail des pêcheurs qui rentrent par  le passage  avec leurs petites embarcations. Cette configuration exceptionnelle de l’embouchure , utilisée depuis le Moyen Age, est aussi un problème pour Pasaia car l’étroit passage n’est plus adapté au trafic maritime et au tonnage des bateaux de marchandises.Pour ces raisons, la province du Gipuzkoa a décidé de construire un port externe sur les flancs du Jaizkibel afin de donner un nouvel élan au port de Pasaia. Le nouveau port sera donc ouvert sur l’océan et n’aura plus la protection naturelle des monts Jaizkibel et Ulia.

De plus, la construction de ce nouveau port aura un impact sur l’environnement et affectera les falaises du Jaizkibel et de l’Ulia, deux sites classés « sites d’intérêt communautaire ».

Je me demande comment va faire le port externe de Pasaia pour se protéger des tempêtes de l’Atlantique. Il va falloir en couler du béton, pour protéger le port.
Tiens, tant que j’y pense, savez-vous que le petit village de Pasaia est lié à l’histoire des États-Unis?